La condition pavillonnaire

mini passionnes
La condition pavillonnaire, Sophie Divry, Noir sur blanc, 262 p., 27,95$

image

Récit d’une vie, histoire d’une existence ordinaire ou, en tout cas, qui manque de piquant aux yeux de M-A. On suit cette éternelle insatisfaite au gré des années qui filent. De jeune boudeuse adolescente, puis d’universitaire indépendante, à amoureuse transie, M-A construit son existence en ayant toujours une impression de manque, comme si chaque journée devait contenir son lot de magie, d’extraordinaire. Pour combler ce vide, elle se prend un amant pour un temps, saute à pied joint dans le yoga, puis l’humanitaire. Au soir de sa vie pourtant bien remplie, que reste t-il de fabuleux? Saura t-elle apprécier la vie qu’elle s’est choisie? Une lecture fluide, rythmée au gré des ambiguités du personnage, qui forcément, nous invite à l’introspection.

Ce livre est finaliste pour le Prix des libraires 2015.

Un commentaire de Chantal Fontaine, libraire

Abysses

mini passionnes
Abysses, Mary Swan, Les Allusifs, 119 p., 15,95$

image1918. Des jumelles issues de la bourgeoisie décident de se porter volontaires à l’effort de guerre. Profondément fusionnelles, celles-ci s’adaptent à leur nouvelle vie et s’investissent totalement dans la tâche. Avec en toile de fond les horreurs de la guerre, les jumelles se dévoilent, se remémorent leur enfance vécue dans l’ombre, comme en retrait de leur famille. Le récit, délicat, se décline sous les différents témoignages des personnes qui les ont connues. Il se dégage de ces bribes de vie des silences, des demi- vérités, des interprétations sensibles qui laissent un goût de fatalité. En peu de mots, l’auteure raconte une histoire touchante, bouleversante.

Ce livre est finaliste pour le Prix des Libraires 2015.

Un coup de coeur de Chantal Fontaine, libraire

L’angoisse du poisson rouge

mini passionnes
L’angoisse du poisson rouge, Mélissa Verreault, La Peuplade, 446 p., 27,95$

imageManue, jeune femme qui ne s’investit guère dans ses relations avec autrui, se sent désemparée lorsqu’elle constate l’absence de son poisson rouge. C’est en placardant des affiches signalant sa disparition qu’elle rencontre Fabio, un bel immigrant italien. Ces deux êtres un peu perdus se reconnaissent, s’apprivoisent et tissent une relation empreinte de spontanéité, d’envies saugrenues et de rêves à agiter pour qu’ils se réalisent. L’histoire est ponctuée du récit de Sergio, soldat italien de la Seconde guerre mondiale. Le jeune homme éclaire de ses réflexions la trame du livre, et tel un phare qui traverse les époques, montre la voie à Manue et Fabio. Voici une lecture entraînante, au charme certain, pleine de fantaisie et sublimée par un regard lucide sur la condition humaine.

Ce livre est finaliste pour le Prix des Libraires 2015.

Un coup de coeur de Chantal Fontaine, libraire

Forêt contraire

mini passionnes
Forêt contraire, Hélène Frédérick, Verticales, 159 p., 26,95$

image Une jeune femme fuit ses dettes accumulées à Paris pour revenir chez elle, en pleine forêt au Québec, dans le chalet familial abandonné. La rencontre d’André, un villageois bienveillant, l’incite, étrangement, à ne pas dévoiler son vrai nom. André choisit de l’appeler Sophie. Sophie endosse ce nom comme une nouvelle peau, et réfléchit à sa vie. La lecture d’un ouvrage écrit par un auteur décédé qu’elle a rencontré plusieurs années auparavant, l’incite à entrevoir les chemins qu’elle a choisit et ceux qu’elle a évité. Un texte prenant, une atmosphère caverneuse, à l’image de cette jeune femme en quête de son identité, de ce moi à reconstruire.

Ce livre est finaliste pour le Prix des Libraires 2015.

Un commentaire de Chantal Fontaine, libraire

 

Ma vie rouge Kubrick

mini passionnes
Le feu de mon père, Simon Roy, Boréal,  169 p., 19,95$

ma_vie_rouge_kubrickQuel étrange livre que celui-ci ! L’auteur nous entraîne dans sa passion pour le film Shining, de Stanley Kubrick, qu’il a vu très jeune. Récit anecdotique sur le film et son réalisateur entrecoupé d’épisodes de sa propre vie, Simon Roy tisse un lien entre les deux et nous dévoile, par une écriture réfléchie et précise une part de son dialogue intérieur. Issu d’une famille au passé sali par un meurtre, l’auteur a certes du matériel émotif pour faire de Shining le fil conducteur de sa vie. Un livre très intéressant, parsemé de réflexions mûrement étudiées, mais qui ne sombre point dans une introspection tourmentée. C’est plutôt une liberté, une espérance qui me reste de cette lecture fascinante.

Ce livre est lauréat pour le Prix des Libraires 2015, catégorie roman québécois.

Un commentaire de Chantal Fontaine, libraire

 

Le feu de mon père

mini passionnes
Le feu de mon père, Michael Delisle, Boréal, 121 p., 17,95$

feuDans un récit intimiste, secret, l’auteur se livre sur son enfance avec son père. Un père criminel, violent, absent. Un père subitement converti en chrétien convaincu, mais toujours aussi détaché de sa famille. Michael Delisle se raconte sans complaisance avec une plume précise, aux accents forts et évocateurs. Magnifique ôde à la poésie, aussi, à laquelle l’auteur voue son salut. Un ouvrage poignant, écrit avec coeur.

Ce livre est finaliste pour le Prix des Libraires 2015.

Un commentaire de Chantal Fontaine, libraire

La vie par 7

mini passionnes
La vie par 7, Holly Goldberg Sloan, Gallimard Jeunesse, 359 p., 31,95$

imageWillow est une ado de 12 ans pas comme les autres… elle est un génie! Cependant, elle éprouve des difficultés à exprimer ses sentiments et ne se lie pas aisément avec les autres. Lorsque ses parents meurent dans un accident, le monde tel qu’elle l’appréhendait s’écroule. Avec le secours spontané d’une jeune fille qu’elle vient juste de rencontrer, elle évite le centre d’accueil et peut habiter avec la famille de celle-ci. Willow, malgré sa tristesse et l’incertitude de son avenir affronte avec méthode son présent. Inconsciemment, elle influence la vie de chacune des personnes dont elle fait la connaissance, se tissant un solide réseau d’amis qui tiennent à elle. Racontée avec tendresse, servie par une écriture aérienne, l’auteure réussit  à estomper, transformer la tragédie. Un très beau roman tout léger, positif, à lire avec plaisir et qui fait apprécier la richesse de l’amitié. Dès 12 ans.

Ce livre est lauréat du Prix jeunesse des libraires, catégorie hors Québec,  12 – 17 ans.

Un coup de coeur de Chantal Fontaine, libraire

Dans le noir

mini passionnes
Dans le noir, Claire Mulligan, Alto, 660 p., 33,95$

dansAu milieu du XIXe siècle, les soeurs Fox ont, à elles seules, ouvert la voie au spiritisme. Basée sur des faits réels, l’auteure nous présente leur incroyable histoire. Issues d’un milieu rural pauvre, dans une époque où les femmes n’avaient pas de droit, les trois soeurs ont réussi à se tailler une place au soleil. Avec leurs habiles manigances, elles ont frappé l’imaginaire du peuple et des membres de l’intelligentsia du moment. Claire Mulligan nous offre ici un livre étonnant, aux personnages fantasques mais tangibles, dans une période charnière de l’Histoire où la conscience collective s’éveillait en même temps que les premières ampoules. Narrée par une écriture fine et prenante, on plonge avec délice dans les chimères des soeurs Fox.

 

Un coup de coeur de Chantal Fontaine, libraire
(Texte paru précédemment dans la revue Les Libraires, #86, décembre 2014/janvier 2015)

1 18 19 20 21 22 23