La Journée des librairies indépendantes!

C’est avec une joie à peine contenue que je vous dévoile les activités prévues pour cette fabuleuse journée!

À 9:30: Valérie Fontaine racontera son album « Le lit de Delfouine » publié chez Dominique et compagnie. Ensuite, tirage de trois albums parmi les enfants présents et séance de dédicaces. Valérie en profitera pour présenter son tout nouveau livre, « Le Bruit ».

À 11 h: Anabelle Soucy-Côté, des P’tits Mots Dits,  animera l’album « C’est une urgence! », de Richard Marnier er Aude Maurel, publié chez Frimousse. Tirage d’un album et petites surprises parmi les enfants présents.

Au plaisir de vous y voir!

Une toute première Journée des librairies indépendantes : un projet du réseau Les libraires

Le samedi 18 juin 2016, se déroulera la première édition de la Journée des librairies indépendantes, organisée par le réseau Les libraires. Véritable fête de la lecture, cette Journée démontre l’importance de la librairie comme lieu culturel et comme endroit de promotion de la littérature.

FÊTER SA LIBRAIRIE, CÉLÉBRER SON LIBRAIRE, RASSEMBLER SA COMMUNAUTÉ
Pendant une journée complète, les librairies indépendantes du réseau Les libraires seront le théâtre de rencontres inédites, d’activités originales et de découvertes inattendues. Le public lecteur sera invité à se rendre dans sa librairie de proximité pour rencontrer des auteurs, pour assister à des animations variées et pour découvrir les ouvrages des écrivains d’ici et d’ailleurs. C’est donc 100 librairies indépendantes, des quatre coins du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario, qui célébreront la littérature à leur façon : les libraires à la plage, lunch musical, causeries de fond, improvisation littéraire et plusieurs autres! Avec cette journée, les libraires souhaitent lancer la saison estivale de belle façon!

ANAÏS BARBEAU-LAVALETTE, AMBASSADRICE 2016
Pour cette première édition, Les libraires ont l’honneur et le plaisir d’avoir madame Anaïs Barbeau-Lavalette comme porte-parole. Lauréate du Prix des libraires du Québec 2016, catégorie roman, l’auteure de La femme qui fuit a un contact particulier avec le libraire :
« Le libraire est celui qui couve et partage les racines de notre imaginaire collectif. »
Anaïs Barbeau-Lavalette